Linux BackTrack, distribution connue pour réaliser des tests de pénétration des systèmes et d’audit de sécurité se voit rebaptisé Kali Linux, version dite professionnelle du système d’exploitation Linux dédié à la sécurité informatique, et notamment destiné aux entreprises.

Avant l’installation de kali linux il faut avoir :

  1. 8GB de d’espace disque au minimum.
  2. Pour une architecture i386 ou amd64; un minimum de 512MB de mémoire vive.
  3. Lecteur DVD ou clé USB que supporte de démarrage.

Premièrement télécharger la version compatible avec votre architecture matériel de site officiel: http://www.kali.org/downloads/

Graver l’iso sur DVD ou créer un USB d’installation a partir  de l’iso avec UNetbootin

Booter sur le dvd ou USB et choisir grafical instal.

bios1

graph

Choisir la langue d’affichage et du clavier :

k2

Choisir le nom de votre système :

kali3

Choisir un mot de passe pour le compte administrateur root :

k4

Choisir votre fuseau horaire.

choisir la partition de disque ou vous voulez installer kali linux. (ici le disque entier dans l’exemple) :

k6

k7

Configurer les miroirs réseaux.

Installer les Grub (boot loader): il est nécessaire pour le démarrage et la sélection de système a ouvrir surtout si la machine contient un autre système installer en (dual boot).

Installation terminé, retirer le support d’installation et redémarrer.

Ouvrir votre session avec le mot de passe choisi lors de l’installation.

Partitionnement dual boot kali & Windows

  • Choisir la deuxième  partition

boot

 

  • Configurer la partition en ex4  et définir le point de montage,  puis fin de paramétrage de la partition :

boot1

  • Terminer la partitionnement et appliquer les changements puis continuer :

boot3

N’oubliez pas d’installer le grub sur le secteur d’amorçage à la fin de l’installation.